1896-02-29. numéro 16. « Les forçats du bagne Bessonneau ».

Sources : CIRA.

Le Libertaire n°16 du 29/02 au 07/03/1896. p4.

« Angers. Les forçats du bagne Bessonneau.

Les ouvriers et ouvrières de la maison Bessonneau n’ont plus le droit de se plaindre ; leur immense et énorme patron par un élan de bonté, de générosité, que dis-je ? De désintéressement, dont il est seul capable, a bien voulu, pour le plus grand profit de sa bourse et de ses intérêts, les faire travailler 12 heures ½ au lieu de 11 comme la loi l’ordonne. Peut-être a-t-il une permission ? Peut-on refuser quelque chose à un Bessonneau ?

Toujours est-il, que les ouvriers travaillent 12 heures ½, cela n’est rien, ils travailleraient 13 heures qu’il n’y aurait pas plus de mal. Mais ce qu’il est curieux de savoir c’est ce qu’une ouvrière peu gagner dans ce laps de temps. Et bien quand elle est arrivé à gagner vingt neuf sous, elle doit être bien contente et surtout ne pas se plaindre, car les directeurs garde-chiourme, sont là le crayon en main, prêt à marquer 0 fr. 25 d’amende, ou une mise à pied de huit jours à la moindre réclamation.

Heureux forçats ! comme votre patron prend soin de vous ! comme il vous surveille ou vous faits surveiller avec une attention jalouse ! Quel amour pour ses martyrs ! Son amitié envers eux dépasse de cent coudées celle qu’il a pour ses bâtards.

Travaillez toujours galériens, ouvriers, forçats travailleurs. Travaillez pour payer les machines que votre patron achète ; travaillez pou payer les châteaux, les maisons, les ateliers qu’il fait construire ; travaillez toujours galériens et vous argousins directeurs, contre-maître, garde-chiourme, tondez toujours le petit mouton, mais prenez garde, la laine se fait rare et le jour viendra, où à son tour, l’ouvrier vous tondra, mais ce jour-là il ne se contentera pas seulement de la toiso, il lui faudra la peau.

Un ex-forçat. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s